Inspiration

I want to be a witness!

Hello mes classys,

53-0405E

Des témoins

C’est pour ça, ce soir, que beaucoup de Chrétiens n’ont pas la victoire, c’est parce que leurs péchés les ont séparés de la bénédiction : retranchés, là-bas dans un lieu désertique, seuls. Et nos cœurs sont suspendus au saule pleureur, parce que nous ne pouvons plus nous réjouir des cantiques de l’église.

Je me rappelle, il y a longtemps, lorsque nous entrions ici. On jouait “À la croix” au piano, et nous entrions au moment où la cloche sonnait : dans l’église, il n’y avait pratiquement personne qui n’avait pas les larmes aux yeux, tout le monde pleurait doucement — cette atmosphère de douceur. J’aime vraiment les manières d’autrefois : la délicatesse, la douceur, la puissance du Saint-Esprit — être brisé. Avant de pouvoir progresser, il faut d’abord que nous soyons brisés. Vous savez, comme le potier : le prophète est descendu dans la maison du Potier, pour être brisé et façonné à nouveau. Et, vous savez, si on n’est pas brisé, on ne peut pas être façonné à nouveau. Il faut d’abord être brisé.

Ésaïe 64.8

Cependant, ô Éternel, tu es notre père; nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

English

53-0405E

Witnesses

That’s the reason, tonight, that many of the Christians hasn’t got the victory, is because their sins has separated them from the blessing; cut off, out in a desert place, alone. And our hearts are hanging on the weeping willow tree, because we can’t enjoy the songs of the church.

I remember long ago, when we used to come in here. They would be playing Down At The Cross, on a piano, when the bell was being tolled, and come in. There would hardly be a dry eye in the church, everybody weeping, slowly, the mellow. I just like the old-fashion way; mellow, sweet, Power of the Holy Spirit, broke up. Before we can ever make any headway, we got to get broke up, first. You know, like the potter, the prophet was going down to the Potter’s house, to be broke up, to be made over again. And you know, if there is no breaking up, there is no making over again. You have to first be broke up.

Isaiah 64:8

But now, O LORD, thou art our father; we are the clay, and thou our potter; and we all are the work of thy hand.

Pour mes amis francophones :

Une chanson vous mettra dans l’atmosphère :

https://www.youtube.com/watch?v=KnVmC1nITkc&feature=share

Happy Sunday you all !

Bon dimanche mes classys !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s